Logotipo de la UCM, pulse para acceder a la página principal de la Universidad Complutense de Madrid

Anthropologie Mythique Contemporaine

Amaltea
ACCUEIL
OBJECTIFS
ACTIVITÉS
MEMBRES
DOCUMENTS
CONTACT
LIENS
NOUVEAUTÉS
Revue Amaltea

 

AMALTHÉE


Rhéa, sachant que son époux, Chronos, dévorait tous ses enfants à la naissance, décida de cacher le plus jeune, Zeus, au mont Ida, sur l’île de Crète, où il fut recueilli par la nymphe Amalthée. Le jeune dieu fut alimenté par les abeilles, qui distillaient pour lui le plus doux des miels, et par les chèvres, qui lui donnaient leur lait. Un jour, d’après Ovide, la chèvre qui allaitait Zeus cassa une des ses cornes ; Amalthée la remplit alors de fleurs et de fruits et l’offrit à l’enfant Zeus qui, pour la remercier transforma la nymphe et la chèvre en étoiles (constellation du Capricorne).

Dans sa lutte contre les Titans, Zeus porta une armure faite avec la peau de cette chèvre : l’égide. D’autres versions du mythe accordent le nom d’Amalthée non pas à la nymphe mais à la chèvre  (R. Martin, Mitología griega y romana, Espasa).

Dans le contexte de notre projet de recherche, Amalthée (Amaltea) représente l’enfance du dieu créateur, sauvé par les soins de la nymphe et / ou par le lait de la chèvre ; nous osons espérer que notre recherche mythocritique sera placée sous l’égide de cette corne de l’abondance.

 

 


Firefox 3

Last updated on