GERMINAL
(Émile Zola)